Quels contrôles techniques à faire pendant l’achat d’une voiture occasion ?

Il existe différents détails à voir de près lors de l’achat d’une voiture d’action. Après avoir vérifié les documents entre les mains du vendeur, vous devriez procéder à une inspection technique minutieuse ainsi qu’un essai. Voici comment faire.

L’état général de la carrosserie et des pneumatiques

Commencez par faire le tour du véhicule. Observez l’apparence générale. Touchez la carrosserie pour ressentir s’il y a une couche de mastic. Cela signifie que le métal est probablement rouillé sous la peinture. Voyez bien les portes et l’entourage des vitres. Pendant ce temps, le propriétaire peut continuer son discours. S’il est honnête, c’est le moment d’indiquer que l’auto a fait un accident ou a été modifiée à certains endroits. L’échappement ne devrait pas comporter des traces de corrosion. N’hésitez pas à vous courber le dos pour voir l’état des châssis. C’est une manière de vérifier s’il y a une fuite d’huile. Il s’agit d’un mauvais signe devant lequel vous devriez rebrousser chemin. Vous devriez aussi porter votre attention sur les pneus. Ils devront être comme neufs. Les témoins d’usure sont formels. S’ils sont asymétriques, préparez-vous à régler un problème de parallélisme.

Les équipements électriques et les feux

Si vous faites l’acquisition de votre voiture d’occasion en concession-ssangyong.be, vous aurez la certitude que le revendeur a fait les vérifications. Le reconditionnement vous donne droit à une auto révisée dans les moindres détails. Quoi qu’il en soit, les équipements électriques doivent tous fonctionner. Si le démarrage se fait difficilement, la batterie peut présenter des problèmes. L’alternateur qui le charge pourrait être hors service (HS). Poursuivez votre inspection sur les feux. Normalement, il y a les phares, les codes et les clignotants. Puis, vous devriez vous assurer que les « stops » ainsi que les veilleuses sont en état de marche. Le klaxon est indispensable. Pensez à voir si les lumières de plafond, l’allume-cigare et les équipements à l’intérieur de l’habitacle sont encore fonctionnels. L’autoradio, l’ordinateur de bord ou le GPS devront être OK si le propriétaire n’a pas mentionné qu’ils sont HS. Les essuie-glaces vous sont nécessaires. Ce serait très bien si les vitres électriques fonctionnent toujours. Le toit ouvrant ne doit pas comporter de ruban adhésif.

Le comportement du moteur, des freins et des suspensions

Après avoir démarré la voiture, prenez le temps d’écouter le son du moteur. Un bruit irrégulier peut indiquer un souci au niveau du vilebrequin ou des pistons. Le ralenti devrait normalement rester en dessous de 1000 tours par minutes. Un rythme supérieur à cette cadence serait le signe d’une fatigue mécanique. Il ne faut jamais acheter une voiture que vous n’avez pas essayée. Au moment de passer les rapports, prêtez attention aux difficultés ou aux jeux. Un craquement léger peut indiquer qu’il y a un souci dans la boîte de vitesse ou l’embrayage si vous achetez une auto « manuelle ». De toutes les manières, vous devriez passer tous les rapports, surtout la marche arrière. Lorsque vous conduisez sur route, variez les allures pour vous assurer que les freins sont au point. Roulez en hors-piste pour voir le comportement des suspensions.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *