Choisir une huile moteur pour son automobile ancienne

huile moteur

De nombreuses entreprises proposent diverses options en matière d’huile moteur pour véhicule ancien. Il peut donc difficile de s’y retrouver. Vous venez d’acquérir une voiture ancienne, mais vous ne savez pas quelle huile est plus adaptée à la situation ? Suivez notre article.

Consulter les préconisations du fabricant

Il y a de nombreux produits proposés par les fabricants d’huile moteur. La manière la plus simple de trouver celle qui convient à votre voiture ancienne est de rester attentif aux préconisations du constructeurs. Ces dernières se trouvent dans la notice d’utilisation du véhicule. Vous y trouvez un ou plusieurs grades conseillés. En respectant ces grades, vous vous êtes déjà sur la bonne voie.

Du monograde ou de la multigrade, quelle sera l’huile à privilégier. Pour répondre à cette question, sachez qu’un multigrade est connu pour faciliter le démarrage et préserver le moteur. Entre autres, si la notice préconise une SAE 30, une huile 20W-60 multigrade constitue un choix judicieux. Elle se comportera comme une SAE 20 au démarrage, et à une SAE 60 à chaud.

Une huile minérale pour un moteur ancien

Après les questions de grade, il convient de choisir entre une huile 100% synthétique, semi-synthétique ou minérale. Pour répondre à cette question, il convient de souligner que l’huile minérale est fortement recommandée pour les véhicules anciens dont le moteur n’a jamais subi une restauration. En effet, si vous utilisez une huile de synthèse, celle-ci risque de fragiliser les dépôts formés au fils des années. Notamment, cela peut entraîner un bouchage de canalisations d’huile et donc la panne du moteur. Cela ne veut pas dire qu’une huile synthétique moderne est moins efficace. Seulement, l’huile minérale est plus adapté aux voitures anciennes, surtout celles datant d’avant 1970. Ces huiles modernes sont d’autant plus à proscrire si l’automobile ne dispose pas d’un filtre à huile.

Pour une voiture ancienne datant d’entre les années 70 à 90, notamment un véhicule youngtimer, il convient d’opter pour une huile semi-synthétique de qualité. Cela va permettre à votre moteur de durer dans le temps. Attention, évitez l’huile 100% synthétique sauf, entre autres, pour les moteurs V8 et V12 sportifs.

Comment connaître une huile de qualité ?

Certaines marques conçoivent des produits spécifiques pour les voitures de collection et les youngtimers. Elles utilisent, entre autres, un additif au zinc pour permettre la dépose d’un film métallique les parois des pièces subissant des frottements. Il convient donc d’opter pour un produit optimisé avec un additif anti-usure. Pour faciliter votre recherche, n’hésitez pas à consulter les avis des utilisateurs sur les forums spécialisés.

Conseils pratiques

Pour un moteur à fort kilométrage, il et plus judicieux d’opter pour une huile visqueuse pour ne pas entrainer des jeux importants entre les pièces mobiles à cause de l’usure naturelle. En effet, une huile pas assez onctueuse ou trop liquide aura tendance à couler ver la bas. En outre, il convient de prendre un indice plus important dès lors que vous constatez que le moteur consommer plus d’huile de la normale. Par ailleurs, pour les voitures des années 70, nombreux d’entre elles ne disposent pas de filtre à huile. Pour les modèles plus récentes, c’est-à-dire avant à partir de 1970, on se fie aux recommandations du constructeur.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *