Les étapes à suivre pour reprogrammer un moteur

reprogrammation moteur

La reprogrammation moteur est une pratique de plus en plus appréciée. Bien qu’elle ne soit pas interdite par la loi, elle reste une opération délicate. Mais en quoi cela consiste exactement ? Pourquoi y recourir ? Comment ça se déroule ? Quel est le cadre légal pour l’effectuer ? Avant de se lancer, il est important d’être bien informé. Aussi focus sur cette pratique de l’Hexagone.

La reprogrammation moteur proprement dite

Pour faire simple, reprogrammer un moteur équivaut à booster sa puissance initiale. Contrairement aux anciens modèles dotés d’un moteur purement mécanique, la nouvelle génération est munie d’un boîtier électronique et d’un système intelligent. Ce système est piloté par un logiciel qui fait office de calculateur. C’est ce dernier qui s’occupe de la gestion des performances moteur de la voiture. Pour obtenir les résultats escomptés, il va donc falloir revoir les programmations d’origine. Pour rester dans le cadre légal, les modifications apportées doivent être purement électroniques sans toucher à la mécanique.

Les différentes possibilités pour reprogrammer un moteur

Il existe deux options concernant la reprogrammation moteur à Bruxelles. La première est le choix d’une configuration de « rue ». Cette option repose sur l’intégration d’une cartographie moteur neuve dans l’auto. L’utilisation d’un boîtier additionnel est donc de mise. Cette méthode n’est pas très conseillée car elle implique un ajout mécanique. Du coup, elle sort un peu du cadre légal.

La seconde option quant à elle consiste à faire appel à un professionnel. Bien que plus onéreuse que la précédente solution, cette opération sera sur mesure et plus sûre. Effectivement, chaque modèle de voiture dispose de ses propres caractéristiques.

Les points forts de la reprogrammation moteur

Il existe de multiples raisons pour lesquelles un automobiliste choisit de reprogrammer son moteur. Nous allons faire une petite rétrospective sur les principaux avantages octroyés par la reprogrammation moteur :

  • Une optimisation de l’accélération à haut régime avec un accroissement de la puissance jusqu’à 25% ;
  • Une réduction significative de la consommation jusqu’à 12% ;
  • Une reprise améliorée avec une augmentation du couple jusqu’à 35% ;
  • Des modifications qui peuvent passer inaperçues (à l’exception de la configuration de rue) ;
  • Le moteur peut être réinitialisé à tout moment.

Les démarches d’une reprogrammation moteur à Bruxelles

Déjà, la première étape est la prise de rendez-vous avec un professionnel de la reprogrammation moteur à Bruxelles. Généralement, cette procédure nécessite deux heures environ.

  • En premier lieu, l’expert procède à la mesure de la puissance et du couple initial de la voiture. Cette opération va se faire sur un banc de puissance 4 roues motrices.
  • En second lieu, il va lire les données obtenues puis les sauvegarder. C’est important au cas où vous voudriez revendre ledit véhicule. La procédure de réimplantation est normalement sans frais par la suite.
  • En troisième lieu, tout en respectant les capacités du moteur, le professionnel procède aux modifications souhaitées.
  • En quatrième lieu, il implante les nouvelles données dans le boîtier électronique.
  • L’avant-dernière étape consiste à vérifier la puissance et le couple comme au début.
  • Et finalement, vous pourrez récupérer vos clés et les papiers de votre véhicule.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *